Actualités

Retour
Fermer

Lorenzo MANNARA
Président de la FIPS

Bonjour à l'ensemble de la profession des Plafistes® et professionnels de la filière Plafonds Modulaires !

Au nom des membres et acteurs industriels de la FIPS, je vous adresse nos meilleurs vœux pour l'année 2017, personnels et professionnels.

Une nouvelle année débute et avec elle, le lot de priorités, urgences et de tout ce qui fait notre quotidien professionnel dans nos sociétés respectives.
C'est comme cela que tournent le monde et les marchés depuis toujours.
Néanmoins, nous devons aussi rester concentrés et concernés par les évènements associés à nos professions et métiers respectifs.

En savoir plus

Plus que jamais, les tensions économiques et financières, les fluctuations des marchés du bâtiment doivent nous inciter à travailler davantage encore pour la qualité des travaux exécutés, rendus, et au juste prix.
Le Plafond Modulaire et tous ses avantages: architecturaux, acoustiques, d'accessibilité, d'intégration…reste une vraie solution pérenne aux besoins de nos clients et ce, pour toutes les configurations budgétaires.
En 2017, la FIPS continuera donc, avec l'ensemble de ses partenaires industriels de la filière et les organisations professionnelles, à promouvoir la pertinence et la qualité de ses solutions.
Dans ce contexte, de nombreux évènements, formations, rencontres sont programmés dans toute la France.

Je suis alors certain que nous trouverons le temps de quitter, pour quelques heures, nos agendas chargés pour se rencontrer et échanger autour de nos métiers.

Vous souhaitant une bonne reprise à tous et une très Bonne Année 2017 !!

Lorenzo MANNARA
Président de la FIPS

Fermer

Gêne acoustique: Rencontre AFNOR du 4 octobre 2016 organisée autour de La nouvelle norme S31-199 « Acoustique - Bureaux ouverts ».

Selon le CNB (Conseil National du Bruit), le coût social et sanitaire du bruit dépasse les 57 milliards d'euros par an, dont 18 milliards à cause des défauts de conception acoustique des bureaux. Cette étude inédite est importante, car « en matière de bruit, le lien entre causes et effets est souvent difficile à établir », estime Yoan LE MUET, président de la commission AFNOR « Acoustique des lieux de travail ». Les chiffres ne manquent pas pour montrer que le bruit est largement en tête des nuisances au travail, les conversations intelligibles et intempestives étant le premier facteur de gêne.
Dans les bureaux ouverts, le problème devient encore plus crucial : De nombreux retours d'expérience mettent en évidence une détérioration du climat social, un risque de recul du travail collaboratif, une baisse de la productivité.
Il est donc indispensable de mettre l'usager au centre du projet d'aménagement, pour créer des espaces intérieurs favorables à la santé et au bien-être de l'individu.

En savoir plus

Dans le cadre de la nouvelle norme S31-199 « Acoustique - Performances acoustiques des espaces ouverts de bureau », nous avons conservé deux niveaux de lecture, explique Yoan Le MUET: l'un pour les "candides", qui permet à un client final d'exprimer ses besoins et ses objectifs, l'autre avec des chiffres réservés aux initiés.
La commission, en charge du projet, a travaillé sur quatre types d'activités professionnelles pour lesquelles se pose la question de la gêne acoustique :
• Centre d'appels téléphoniques
• Plateau collaboratif
• Plateau administratif
• Accueil du public
Et des angles de confort :
• Trois seuils de performance (basique, performant, très performant)
• Trois niveaux d'analyse (le poste, l'équipe et le département)
• Trois leviers d'action (réduction du niveau sonore, discrétion et propagation des sons)
C'est le principe de la norme, qui se focalise sur les bruits de parole.
Yoan LE MUET en résume l'objectif : « Guider la conception, la réalisation et l'aménagement d'espaces ouverts pour que les salariés travaillent dans de bonnes conditions ».

Cette norme volontaire S31-199 propose également un questionnaire « GABO » (Gêne acoustique dans les bureaux ouverts) permettant d'affiner la démarche et de valider l'origine acoustique de la gêne : un questionnaire en 4 thèmes : l'environnement physique (ambiance sonore, qualité de l'éclairage, ameublement, possibilité d'avoir des conversations privées…), l'environnement sonore (principales source de bruit, niveau sonore, tâches perturbées…), la perception générale du bruit, et enfin, la perception de la santé (relation au sommeil, fatigue, sentiment d'être en bonne santé…).
« Le questionnaire constitue une aide pour la politique de prévention, mais également un outil de dialogue entre l'entreprise et ses salariés », apprécie Patrick CHEVERT, de l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité).

Repère:
La commission de normalisation AFNOR « Acoustique des lieux de travail » traite de la caractérisation, du mesurage, de la réduction, de l'évaluation et de la prévision du bruit sur les lieux de travail. Elle couvre aussi bien les ateliers que les bureaux, et s'intéresse à l'intérieur des locaux et aux équipements.
Elle élabore des documents nationaux dans le domaine du bruit des bureaux et locaux associés.

Fermer

Les chiffres-clés du bruit au travail

La pollution sonore au bureau est une réalité confirmée par nombre d'études récentes. Elle est aujourd'hui reconnue comme influençant de près les personnels employés.
Les chiffres ne manquent pas pour montrer que le bruit est largement en tête des nuisances au travail.

• 94 % des actifs considèrent que leur espace de travail a un fort impact sur leur bien-être (source : baromètre Actineo 2015).
• 80 % des collaborateurs considèrent que leur environnement de travail les empêche de se concentrer (source : sondage Opinion Matters - 2015).

En savoir plus

• 93 % des salariés souffrent du bruit (Opinion Matters 2015).
• 80 % des Français travaillant dans le secteur tertiaire se disent impactés par le bruit (source : IFOP 2016).
• 79 % des Français déclarent rencontrer des difficultés à suivre des conversations au travail à cause du bruit (source : IFOP 2016).
• En moyenne, un salarié est interrompu dans son travail toutes les 11 minutes dans un open space. Il lui faut 25 minutes pour revenir à son degré de concentration initial. (source : Mark et Al 2005)

Fermer

La norme AFNOR S31-199 «Acoustique - Bureaux ouverts »: Simulations et études de cas.

La norme S31-199 intègre un outil de simulation à partir d'une modélisation en 3D des locaux, permettant d'analyser comment le son se propage.
Cet outil compte quatre indicateurs acoustiques pertinents et simples à estimer :

• Atténuation acoustique in situ (Dn) : calculée en faisant la différence entre le niveau de puissance de la source et le niveau de pression acoustique en un point de réception. Elle vise à déceler les défauts d'un espace de travail
• Niveau de bruit ambiant en activité (La,eq) : qui exprime le niveau sonore au poste de travail lorsque le local est en activité, permet d'estimer l'exposition sonore de l'employé durant une journée de travail type

En savoir plus
• Décroissance sonore spatiale de la parole (D2S) : qui estime la décroissance du niveau de pression acoustique d'une source dans l'espace étudié
• Durée de réverbération (TR, TR125)


Paroles d'experts :
Marc ASSILINEAU, directeur du bureau d'études acoustiques PEUTZ : étude de cas dans un centre de secours
« Dans ce centre de secours, les appels arrivent au central sur un premier poste chargé de les filtrer et éventuellement de les orienter vers un des postes spécialisés. Les collaborateurs sont conduits à dialoguer entre eux. Il faut donc améliorer l'intelligibilité des voix, tout en réduisant le niveau des bruits. La solution adoptée a consisté à renforcer l'absorption à proximité des postes et à installer des écrans acoustiques dans les zones où il n'existe aucun échange entre les collaborateurs.
Pour mener ce genre de démarche, il est indispensable d'observer le site et l'activité. De même, le dialogue avec les salariés est indispensable.
La norme volontaire aide à comprendre la problématique du lieu et fournit des outils d'analyse pour aller plus loin. L'assistance d'un acousticien et/ou d'un ergonome peut se révéler souhaitable. »

Guy CAPDEVILLE, directeur général de GAMBA Acoustique et associés : étude de cas sur un plateau collaboratif
« Nous sommes intervenus sur un plateau comptant une vingtaine de postes répartis en trois pôles : gestion des données, logistique et industrialisation. Cette configuration permet des échanges au sein de chaque pôle, ainsi qu'entre les collaborateurs spécialisés dans la gestion des données et ceux spécialisés dans la logistique. Nous avons modélisé le plateau, simulé les différentes préconisations et retenu la meilleure. Le principal avantage de la norme est qu'elle permet de distinguer les différents usages d'un lieu et donc d'adapter les études. L'enquête est très utile pour récolter les besoins des utilisateurs. »

Nicolas LEGRAND, acousticien chez IMPEDANCE : étude de cas sur un plateau faiblement collaboratif
« La direction des collections de l'INA (Institut National de l'Audiovisuel) compte une quarantaine de collaborateurs chargés de visionner des vidéos. Ils en dégagent des mots-clés par la suite introduits dans l'ordinateur afin de faciliter les recherches dans les archives. C'est un travail essentiellement individuel qui nécessite une concentration importante.
Les collaborateurs sont désormais regroupés sur un plateau. Il faut donc créer une ambiance permettant à chacun "d'être dans sa bulle", tout en laissant la possibilité d'échanger.
Le souci d'optimiser l'acoustique a été pris en compte dès la conception du plateau, ce qui a permis d'adopter de bonnes orientations architecturales.
Nous avons mené l'étude en modélisant le plateau avec quatre îlots et une vingtaine de postes de travail. Nous avons calculé l'atténuation d'un poste à l'autre, ce qui nous a permis de limiter la gêne d'un poste à l'autre et au niveau du plateau dans son ensemble. La norme nous a apporté les bons indicateurs pour dialoguer avec le client, cerner leur demande et nous a permis de disposer des bons critères pour bien dimensionner les équipement.
Fermer

Chantiers références Plafond Modulaire

Automne 2016 : Près de 8000 m2 de panneaux en bois massifs habillent les plafonds du siège social du groupe Veolia récemment construit à Aubervilliers (93)
Le siège social de Veolia s'étend sur une surface de 45 000 m².
Le choix d'implanter le nouveau siège à Aubervilliers, dans un quartier vivant et empreint de mixité, souligne l'attractivité du Nord-Est parisien et les ambitions du Grand Paris.

Le parti pris créatif et architectural
Le projet reflète l'engagement social de Veolia. Il présente une relation forte entre le bâti et le jardin, le végétal est présent à chaque strate du bâtiment et propose différentes ambiances: rez-de-jardin, rez-de-chaussée, terrasses plantées et toitures végétalisées.

Sur ce projet, l'architecte a opté pour des Panneaux Plafond en bois massif, environ 7200 m² en tilleul naturel et 600 m² en merisier naturel, dans les espaces « nobles » : le hall d'entrée, le foyer, l'amphithéâtre, tous les espaces de restauration et les paliers des escaliers.
Le choix s'est porté sur le bois massif pour sa qualité et durabilité, son esthétique, les panneaux intégrant en même temps un traitement acoustique exemplaire pour le confort des usagers.

En savoir plus
Matériau millénaire, le bois, panneaux et systèmes d'habillage intérieur et extérieur pour le bâtiment, propose une multitude d'applications qui sont autant de passerelles entre passé et futur.

C'est un chantier exceptionnel que l'entreprise de pose a abordé grâce à sa double expertise en matière conception et pose de Plafonds Bois. L'importance de la surface de plafond à couvrir rend cette opération particulièrement significative, s'agissant de près de 8 000 m², entièrement sur mesure, utilisant un système de panneaux composés de lames en bois massif, produit noble et haut de gamme.

• Grande originalité dans la variation des rythmes offrant la possibilité, associée à des systèmes standards d'ossatures, de créer des plafonds et des murs à l'aspect filant et monolithique


• Conformité aux exigences règlementaires en vigueur dans les ERP
• Spécificités techniques telles que l'absorption acoustique, la réaction au feu, l'hygiène, FDES, COV ou encore la facilité d'entretien : des critères essentiels, notamment pour le siège social d'un grand groupe, où travaillent de nombreux collaborateurs
Touche finale : Le nuancier proposé, riche et respectueux des essences, a répondu à l'option créative de l'architecte qui a sélectionné 2 essences de bois : le tilleul naturel et le merisier naturel
Fibre de l'excellence : Créativité et innovation, en alliant les qualités traditionnelles du bois aux technologies les plus avancées de la construction, pour aboutir à des produits aux formes géométriques ouvertes à toutes les audaces des concepteurs
Une mise en oeuvre ayant exigé de la part de l'entreprise de pose Plafiste® un travail de recherche et de conception en échanges réguliers avec les architectes.

Les intervenants du projet
Maître d'ouvrage : Groupe Veolia
Entreprise de pose Plafiste®: PMG – Villejuif (94)

Maître d'Oeuvre : Dietmar FEICHTINGER Architectes Paris

Architecte autrichien, Dietmar Feichtinger fonde son agence Dietmar Feichtinger Architectes à Paris en 1993. Il est nominé à quatre reprises pour l'Equerre d'Argent en 2005, 2006 (Prix spécial), 2012 (Mention) et 2015. Intimement lié à une idée structurelle forte et à des solutions techniques innovantes, dans un constant souci d'intégration environnementale et de développement durable.
Fermer

Réfectoire

Des solutions acoustiques performantes et colorées lors de la Rénovation des locaux de l'hôpital de Bullion.

Situé dans les Yvelines, l'hôpital de Bullion, centre spécialisé dans la rééducation et la pédiatrie, a bénéficié du savoir-faire d'un industriel du Plafond Modulaire pour donner un nouvel éclat à ses locaux, réfectoire, couloirs et espaces loisirs.

Afin d'apporter une touche originale et colorée aux espaces, l'équipe de décoration a sélectionné des Panneaux acoustiques en laine de roche pourvus, sur la face visible, d'un voile de couleur (finition lisse) et d'un contre-voile sur la face arrière, mis en oeuvre sur profilés, conformément à la norme.

En savoir plus
Dans la création d'ambiance, l'utilisation de couleurs offre en effet de multiples possibilités de conception architecturale.
L'utilisation de nouvelles techniques de fabrication en panneaux Plafonds Modulaires permet de créer des surfaces lisses, aux couleurs homogènes, offrant une parfaite pérennité d'aspect dans le temps. Les teintes étant disponibles dans une large gamme de bords (cachés ou semi-apparents) et de dimensions, offrant aux concepteurs une liberté totale de création.
Dans le cas traité, l'offre possible se déclinait en 34 teintes exclusives, des plus subtiles aux plus affirmées, correspondant à des univers de décoration différents (Panneaux posés en bandes, en damier…)

Espace loisirs des garçons

Espace loisirs des filles


Outre son aspect esthétique, ludique et moderne, la gamme Plafond Modulaire proposée offre un coefficient d'absorption acoustique élevé (αw = 1,00), ainsi qu'une excellente réaction au feu (A1 et A2-s1, d0) et une grande résistance à la flexion.
La mise en oeuvre des panneaux Plafond Modulaire au sein de l'hôpital de Bullion a ainsi apporté une réponse acoustique optimale, tout en conférant une ambiance chaleureuse aux différentes pièces. Un nouvel environnement personnalisé, fortement apprécié à la fois par les adolescents hospitalisés et le personnel.

En finalité, les solutions Plafond Modulaire offrent un équilibre entre caractéristiques techniques et esthétiques afin de répondre aux exigences des concepteurs et des utilisateurs, en s'inscrivant dans les tendances actuelles en matière de décoration.

Couloir

Fermer

Le Plafond Modulaire au cœur du multiplexe cinéma Kinepolis de Fenouillet.

Situé au nord de la métropole toulousaine, Kinepolis Fenouillet est le premier cinéma full-laser de France, dans une infrastructure novatrice. Avec ses 8 salles équipées de projecteurs laser, et ses 1161 sièges, ce multiplex est situé dans le tout nouveau centre commercial Galerie Espaces Fenouillet. La salle principale dispose de la technologie « Laser Ultra », qui allie le meilleur projecteur à un son « Dolby Atmos multidimensionnel ». Soixante-quatre canaux de diffusion sonore agissent dans cette salle, afin de bénéficier du meilleur son.
Un système Plafond Modulaire audacieux occupe l'espace et s'associe à la prouesse technique. Une solution panneaux laine de roche reconnue et appréciée pour ses qualités acoustiques et décoratives :
L'acoustique exemplaire, grâce à une absorption acoustique αw =1 qui permet la maîtrise de la qualité d'écoute (intelligibilité du message sonore, reproduction fidèle de la précision des effets sonores...) et le confort des occupants.
Le confort visuel, assuré par une ossature mate noire et principalement l'homogénéité visuelle entre la dalle et l'ossature.

En savoir plus
Les intervenants du projet
Maître d'ouvrage: Jean-Marc Courcol - Kinépolis France
Entreprise: Entreprise LAGARRIGUE. MONTAUBAN (82)
Accord droit: photographe : copyright Eurocoustic + maitre d'ouvrage et entreprise
Fermer

Opération 200 crèches : La FIPS en accompagnement du programme de subvention pour la correction acoustique des établissements de la petite enfance.

En accord avec le CIDB (Centre d'information et de documentation sur le bruit), La FIPS relaye les modalités relatives à l'opération 200 crèches auprès de son réseau de poseurs Plafiste®, distributeurs, partenaires de la maîtrise d'ouvrage et maîtrise d'œuvre sur toute la France, pour contribuer à l'animation et au succès de cette opération.

Le commentaire qui suit précise les modalités relatives à l'opération 200 crèches.
Il relaye les informations sur le programme d'aide à la correction acoustique des crèches, haltes-garderies, jardins d'enfants et écoles maternelles.

En savoir plus
Le bruit est une nuisance qui affecte le bien-être et la santé de tous. Ceci est particulièrement avéré dans les lieux d'accueil de la petite enfance où l'environnement sonore saturé provoque nervosité, tension, agitation et troubles du sommeil chez les enfants. Pour les personnels encadrants, le bruit engendre stress, fatigue, difficulté à entendre et à comprendre, nécessité de hausser la voix et sentiment d'être moins disponibles.
Pour améliorer le confort sonore de ces établissements, Ségolène Royal, Ministre de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer (MEEM) a lancé, le 6 septembre dernier, un programme d'aide au traitement acoustique des crèches, haltes garderies, jardins d'enfants (quelle que soit la date de la construction) et des écoles maternelles (dont le permis de construire est antérieur au 10 janvier 1996) gérés par une collectivité territoriale située dans un Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte (TEPCV), bénéficiant d'une convention particulière de mise en œuvre de l'appui financier du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer (MEEM).

Les gestionnaires de 200 établissements pourront ainsi bénéficier d'une subvention à l'occasion de la réalisation de travaux consistant exclusivement en la pose de matériaux de correction acoustique (plafonds, panneaux ou baffles absorbants).

La subvention qui représente 80% du montant des travaux réalisés (ou de l'acquisition des matériaux s'ils sont mis en œuvre par le gestionnaire de l'établissement) est plafonnée à 20.000 € et sera versée par la caisse des dépôts et consignation, après présentation d'une facture acquittée au MEEM.

Prendre connaissance des documents et du lien vers le dossier de subvention à télécharger.
• Le programme à destination des gestionnaires (collectivités) des établissements de la petite enfance et toutes les informations détaillées sur le site du CIDB : http://www.bruit.fr/segolene-royal-lance-un-programme-daide-au-traitement-acoustique-des-creches-situees-dans-les-tepcv.html

Prendre connaissance du dossier de demande de subvention

Les dossiers de demande de subvention seront retournés au Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer avant le 31 octobre 2017.
Crédit photo : Rockfon, Armstrong

  • Inscription newsletter



  • En vous inscrivant, vous recevrez la newsletter de la FIPS.
    Cette newsletter contiendra des informations sur l’actualité de la FIPS.




  • Vous êtes libre de vous désinscrire quand vous le souhaitez : chacune de nos
    newsletters contient un lien de désinscription.
    Vos informations personnelles (adresse mail, nom, prénom) ne seront utilisées
    que par la FIPS et ses sociétés membres.
    Elles ne seront ni prêtées, ni louées, ni cédées à aucun partenaire sans accord préalable
    et explicite de votre part.
    En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.


    *Champs obligatoire